Sélectionner une page
Vésuve de Brekka : un cheval au bout du monde

Vésuve de Brekka : un cheval au bout du monde

Vésuve de Brekka… Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais il parlera sans doute à ceux qui s’intéressent à l’actualité géo-politique. Notre président Emmanuel Macron est arrivé ce lundi en Chine avec sa femme Brigitte, afin de rencontrer le dirigeant de l’Empire du Milieu. Et on peut dire qu’il n’est pas venu les mains vides. Il a en effet ramené dans ses bagages, non pas des fleurs ou du camembert mais… Un cheval ! 

 

  • Un juste retour des choses
bébé panda

Crédit photo : zoobeauval.fr

Comme chacun sait, il est de coutume pour un chef d’Etat en visite dans un pays étranger d’offrir des présents à l’homologue qui le reçoit. Bah oui, quand on va crécher chez quelqu’un on vient pas les mains vides quand-même ! Et si beaucoup d’entre eux optent généralement pour un présent qui se mange ou qui servira de décoration pour la chambre d’ami de l’hôte (bah ouais, les chefs d’Etat aussi ont des amis), Emmanuel Macron lui, a préféré se démarquer. Faut dire que le président chinois il avait pas fait les choses à moitié la dernière fois qu’il était venu en vacances en France. Il avait carrément prêté un couple de pandas, qui depuis a offert au zoo de Beauval un magnifique petit bébé panda tout mignon ! Il fallait donc faire le nécessaire pour s’aligner sur la concurrence, et on peut dire que le pari est gagné !

 

  • Un choix lourd de sens

garde républicaine françaiseDéjà à la base, le nom Macron se dit Makelong en mandarin, qui veut dire “le cheval vainc le dragon”. Si ça c’est pas un signe… Et en plus, pendant sa dernière visite en France en 2014, le président Xi avait complètement flashé sur nos beaux chevaux Français. Il a été impressionné par la rigueur et l’excellence de l’un des fleurons de la République française. Alors il a commencé à se dire qu’il aimerait bien avoir un joli poney comme ça dans son jardin. Et ça, Emmanuel Macron l’avait bien noté dans un petit coin de sa tête, pour abattre cette carte au moment opportun. Il a donc emmené avec lui en Chine l’un des chevaux de la Garde Républicaine, Vésuve de Brekka.

  • Vésuve de Brekka : portrait robot
Vésuve de Brekka portrait

Crédit photo : leparisien.fr

Tout d’abord, il est bon de rappeler que les chevaux de la prestigieuse Garde Républicaine sont triés sur le volet. Ils doivent toiser au minimum 165 cm à l’âge de trois ans (c’est à cet âge qu’ils sont achetés par la Garde), et posséder une robe franche comme le bai ou le gris par exemple. En gros, on oublie les tâchés et autres robes bizzaroïdes ! Ils sont achetés chez des éleveurs privés, dont beaucoup se trouvent en Normandie, un des fiefs de l’élevage d’équidés. Concernant celui qu’Emmanuel Macron a offert en cadeau, il porte le doux patronyme de Vésuve de Brekka. Ce beau hongre bai brun originaire de Normandie (tiens tiens) va sur ses 8 ans. Et il a déjà un beau palmarès en tant que cheval de la Garde. Il a notamment défilé sur les Champs-Elysées pour l’hommage du 11 novembre dernier, autant dire qu’il est rompu à l’exercice.

 

 

  • Comment a-t-il été acheminé jusqu’en Chine ?
voyage Vésuve de Brekka

Crédit photo : airliners.net

C’est bien connu, un cheval ça a peur de deux choses uniquement : ce qui bouge et ce qui ne bouge pas. Beaucoup doivent donc se demander comment on fait pour acheminer une telle créature aussi loin. Hé bien par avion, tout simplement. Vésuve de Brekka a été chargé dans une grosse caisse spéciale. Il a ensuite été transporté dans la soute d’un avion cargo spécialement affrété pour l’occasion. Et pour ne pas qu’il s’ennuie pendant son périple, il a eu deux compagnons de vol. Le chef vétérinaire de la Garde Républicaine, ainsi que son cavalier soigneur pour prendre soin de lui. Une fois sur place, il va rester quelques temps en zone de quarantaine, avant de rejoindre l’écurie présidentielle chinoise. Et en attendant de rendre visite à son nouveau cheval, le président Xi devra se contenter d’une photo dédicacée par Emmanuel Macron himself.

 

Et voilà, vous savez tout sur ce magnifique cheval ! On lui souhaite une longue et heureuse vie en Chine ! 

 

Crédit photo à la une : thetelegraph.co.uk


Upsilon de la Linière : le nouveau compagnon de notre Pénélope nationale

Upsilon de la Linière : le nouveau compagnon de notre Pénélope nationale

La cavalière Pénélope Leprévost a repéré un joli selle français de 9 ans, Upsilon de la Linière pour concourir prochainement à Genève. Nouveau couple à suivre…

 

  • De beaux classements pour le cheval

nouveau cheval de pénélope leprevostSous la selle de Pierre Cimolai, le jeune hongre de 9 ans a débuté sa carrière sur les parcours jeunes chevaux. Arrière petit fils de Baloubet du Rouet, le cheval se débouille bien sur les parcours. Il a ensuite évolué sur les épreuves Pro avec son cavalier. En septembre dernier, le duo s’est offert la troisième marche du podium au Portugal sur une épreuve à 1m40. Il a également récemment concouru en Normandie, fief de la cavalière Pénélope Leprévost. Il concourt actuellement sur des CSI***.

 

  • Un atout pour la cavalière

penelope leprevostLe cheval a retenu l’attention de la cavalière pour concourir sur les terrains internationaux avec elle. Mais, le cavalier d’Upsilon a fait savoir qu’aucun accord n’avait été encore pris avec Pénélope Leprevost.

Un essai, un futur achat? Rien n’est encore fait. Reste à voir la performance du nouveau duo sur les concours.

Sa robe similaire à celle de Mylord Carthago est peut être un signe..

 

 

La cavalière coachée par Michel Robert est définitivement à la recherche de nouveaux talents pour succéder à Mylord Carthago et Vagabond de la Pomme pour les prochains JO en 2024


 

Bosty et Sydney Une Prince : la victoire en coupe du monde

Bosty et Sydney Une Prince : la victoire en coupe du monde

Samedi dernier, pendant la coupe du monde à Madrid, Bosty a fait du grand Bosty ! Unique en son genre, il s’est offert une 11e victoire en coupe du monde avec Sydney Une Prince ! Un duo qui n’en finit plus de nous épater ! 

 

Bosty, un style qui épate

bosty cavalier de cso

Crédit photo : l’éperon

Avec un style unique en son genre reconnaissable parmi tous ses adversaires, Bosty a su se démarquer une fois de plus ! Avec sa compère, la championne olympique Sydney Une Prince il a encore donné une leçon de maître à ses adversaires. Auteur d’un double sans faute à l’issue du barrage, personne n’a réussi à faire mieux que lui. Pour le cavalier, il s’agit de sa 11e victoire en coupe du monde Au classement général du circuit, Bosty se prend la 8e place et se rapproche ainsi de la finale à Bercy. La prochaine étape est à suivre… Elle se déroulera également en Espagne, en espérant que cela lui porte chance !

 

 

Sydney Une Prince : un duo qui fonctionne

position de bosty à chevalDes performances incroyables pour de duo qui fonctionne bien ! Leur victoire à Rio en équipe fut sûrement une de leurs plus belles récompenses mais en individuel ils savent aussi faire la différence! En effet, rien qu’en 2017 le duo s’est classé sur de nombreux CSI comme à Lausanne (SUI) ou à Mechelin (BEL) où ils se sont hissés sur les plus hautes marches du podium faisant retentir la marseillaise! De plus, cette nouvelle victoire en coupe du monde laisse espérer d’autres podiums pour ce duo !

 

 

Comme son camarade Patrice Delaveau, les doyens de l’équipe de France n’ont pas fini de nous surprendre! En somme, Bosty est un des cavaliers préférés des français de par son style unique et sa simplicité ! On espère encore qu’il nous réserve de belles surprises pour les concours à venir et pour les prochains JO en 2024

 

Crédit photo à la une : Écuries Bost 

Patrice Delaveau victorieux en indoor à Rouen

Patrice Delaveau victorieux en indoor à Rouen

Dimanche denier lors du Grand Prix CSI 4* de Rouen, Patrice Delaveau sur Léontine Ledimar Z*HDC s’est imposé devant ses camarades Julien Epaillard et Laurent Goffinet.

 

Parcours sans faute pour le normand

cavalier csoPour la première fois depuis sa création, le CSI de Rouen a affiché le label 4*. Il s’agit d’un label unique pour des concours indoor. Dans un barrage à neuf, il a été le plus rapide avec Léontine LedimarZ*HDC, propriété du haras des Coudrettes. Il est également important de souligner que le podium était uniquement tricolore. Le chronomètre était serré mais n’a pas suffi à Julien Epaillard pour devancer son camarade Patrice.

 De jolies performances pour les espoirs français

espoirs equipe de france cso

Margaux Bost et As de Papignies

La jeune génération française a également marqué son potentiel sur les parcours. Effectivement, Adeline Hécart a terminé quatrième sur Pasha du Gué, suivie par Margaux Bost avec son gris As de Papignies.

Des espoirs pour l’équipe de France qu’il faut suivre de près pour les prochaines années puisqu’on sait que la France organisera les jeux olympiques en 2024.

 

 

 

Delaveau, un cavalier qui a du métier ! 

jumping cavalierLe cavalier de 54 ans n’ est pas à son coup d’essai sur les terrains et ne manque jamais de terminer sans faute ses parcours. En effet, Patrice Delaveau a fait partie des meilleurs cavaliers internationaux en 2014 en prenant la 6e place du top. Notons en 2010 son titre de vice champion du monde par équipe aux JEM de Lexington. En 2014 sur ses terres, il sera vice champion du monde en individuel et par équipe avec Orient Express*HDC.

 

 

Alors que récemment Markus Beerbaum signait son retour également sur les terrains de concours à haut niveau, il semblerait que la génération Bosty n’ait pas fini de nous épater et de donner des leçons à leurs futurs successeurs ! 


 

Tornibrush, le cheval de course d’Antoine Grizemann

Tornibrush, le cheval de course d’Antoine Grizemann

En septembre dernier, le footballeur Antoine Griezmann avait fait le buzz en postant la photo de son premier cheval de course. Il s’agit d’un pur sang de 3 ans qui s’appelle Tornibrush.

 

  • Un vrai buzz dans le monde hippique

cheval de courseC’est en publiant ce message “Welcome to family” sur son compte Twitter que le footballeur a dévoilé son petit cheval de course. Il s’agit d’un galopeur, Tonibrush, dans les écuries de Philippe Decouz, à quelques kilomètres de Mâcon, sa ville d’origine.

Fils d’un passionné de courses hippiques, il n’est pas surprenant qu’Antoine Griezmann ait suivi les traces de son père. Tous deux, ils assistent aux courses ensemble. La femme d’Antoine Griezmann s’est également impliquée dans cette nouvelle passion. Pour anecdote, elle a choisi les couleurs rose et noir qui figurent sur la casaque. Le footballeur envisage maintenant l’achat d’un trotteur. Affaire à suivre…

 

 

 

  • Un cheval qui doit faire ses preuves 
courses hippiques

A droite : Tornibrush (casaque noire)

Le jockey Franck Blondel s’est accaparé la célébration de «Grizou» le temps d’une photo. Quatrième lors de sa première course sous sa nouvelle casaque à Chantilly le 30 octobre dernier, il ne s’agit pas d’une première pour Tornibush, qui signe sa deuxième victoire après celle obtenue sur l’hippodrome de Vichy cet été. Clairement, les victoires c’est une habitude chez les Griezmann ! Malgré les bonnes capacités du petit cheval, il va lui falloir un peu plus de performances afin d’être au meilleur niveau !

 

 

C’est un cheval qu’on aura l’occasion de suivre sur les réseaux sociaux du footballeur ! Peut-être que leur famille équestre va s’agrandir avec l’achat d’un second cheval…  Affaire à suivre.

Crédit photo à la une : Paris Turf

Markus Beerbaum : le retour du champion

Markus Beerbaum : le retour du champion

Markus Beerbaum a été élu meilleur cavalier du DKB Riders Tour édition 2017. Une performance qui mérite qu’on s’y intéresse puisque le cavalier s’était absenté des compétitions depuis quelques années. Autant dire qu’être un champion, c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas ! 

 

L’équitation chez les Beerbaum, une affaire de famille

Autant dire que dans la famille Beerbaum il doit être difficile de trouver d’autres sujets de discussion que les chevaux ! Markus Beerbaum n’est autre que le mari de Meredith Michaels-Beerbaum et tous les deux sont de très grands champions internationaux. Le frère de Markus, Ludger fait également partie de la graine de champions allemande et internationale ! Les médailles, coupes et flots chez eux ? Il faut sûrement une pièce complète pour les stocker !

Le couple a donné naissance en 2010 a une petite fille, Brianne Victoria qui va surement suivre les traces de ses parents.

champions equitation

Les Beerbaum, une famille épanouie

 

Le retour à la compétition pour Markus

Alors que sa femme et son frère continuent d’être de véritables compétiteurs, difficile pour Markus de ne pas céder à la tentation! En Allemagne, le DKB Riders Tour est un circuit réunissant les meilleurs cavaliers nationaux. Après diverses étapes dans son pays, il a été élu meilleur cavalier du DKB Riders Tour en remportant le plus de points face à ses adversaires. Une occasion pour le champion, de montrer tout son talent face aux autres cavaliers du circuit.

Markus Beerbaum Allemagne

On croise les doigts pour lui et on attend les résultats avec impatience 

Free WordPress Themes, Free Android Games