Sélectionner une page
Ces corvées de cavalier qu’on déteste faire

Ces corvées de cavalier qu’on déteste faire

En tant que cavalier, vous avez forcément déjà eu affaire à ces tâches un peu ingrates, que vous montiez en club ou que vous ayez votre cheval chez vous. Retour sur ces corvées de cavalier qu’on déteste faire, mais qu’on doit faire malgré tout… 

Se lever tôt pour les concours

Les concours c’est bien, on passe un bon moment avec son cheval et ses amis et avec un peu de chance on finit sur le podium ! Mais avant tout ça il y a le réveil à 5h du matin. Et ça, c’est vraiment cruel. Alors oui bien sûr, il y aura toujours des cavaliers de concours tellement assidus (ou fayots) pour dire que c’est un réel bonheur, mais entre nous on les croit pas trop… 

 

Nettoyer son poney

Que le cheval soit au box ou au pré, les chances de le retrouver sale sont énormes. Entre les tâches de litière et les plaques de boue, on hésite toujours à aller brûler un petit cierge avant d’aller le voir… Allez, un peu d’huile de coude ! Et si vous avez un gris et que vous en avez marre d’y laisser vos muscles à chaque fois qu’il pleut, vous pouvez toujours vous commander ces merveilles de technologie : les magic brush

 

Faire les box

On sait pas vous, mais nous on trouve que c’est la pire des corvées de cavalier ! Bon, on sait que pour le bien de notre poney il est nécessaire de lui faire son box. Cependant porter une fourche à bout de bras pleine de crottin et devoir traverser toute l’écurie avec la brouette… Y’a quand même plus classe, et moins relou surtout ! Mais certains petits malins ont trouvé la parade pour éviter de passer deux heures à curer les box dégueu : installer des tapis spéciaux pour remplacer la paille. Un peu de copeaux pour absorber et le tour est joué ! 

 

Enlever les crottins de l’abreuvoir/mangeoire

Ah ça c’est de la bonne corvée de chez corvées de cavalier ! Hé oui, parfois on tombe sur un cheval pas très doué. A chaque fois qu’on vient on retrouve du crottin dans l’abreuvoir et dans la mangeoire. Et pour éviter une énième colique à Black Pearl, le scatophile qui chie constamment dans son abreuvoir, il ne reste plus que la technique de prendre le crottin avec de la paille… Hé oui, être cavalier ça implique souvent de mettre sa dignité de côté !

 

 

Ranger après une séance

Après un travail soutenu, on n’a plus qu’une seule envie : rentrer son cheval, le chouchouter et enfin prendre un bon bain. Sauf qu’il va d’abord falloir ranger les plots, les barres et enlever les crottins. Et si on a travaillé son CSO de dimanche pendant la reprise, on doit en prime se taper les chandeliers qui pèsent un âne mort. Avec le sourire bien sûr !

 

 

Nettoyer les protec’

protections sales

Crédit : elvenstar

La joie de monter en carrière, fini le manège ! Mais voilà, la carrière est humide. Et les protections reviennent généralement complètement imbibées de boue. Déception… Franchement, qui aime la sensation du sable humide et collant sur ses mains ? 

 

 

 

Faire les cuirs

L’entretien du matériel est quelque chose de très important, personne ne dira le contraire. Et vous trouverez toujours des gens pour qui ça ne fait pas partie des corvées de cavalier. Mais passer son après-midi à nettoyer et graisser toutes ses affaires c’est pas la joie. Conseil de la rédac : attendez qu’il pleuve pour le faire, ça vous occupera ! 

 

 

 

 

 

Graisser les sabots

graisser les sabots

Crédit : mag.moncheval

C’est pour le bien du cheval bien sûr. Mais quand Pégase gigote sans cesse et qu’on se retrouve avec des mains pires que celles d’un équipier Mcdo après le rush, on a juste envie d’abandonner. L’équitation est un monde de frustrations jeune Padawan…

 

 

Couper la crinière et la queue de son poney

Poney a besoin d’une nouvelle coupe : la crinière est longue, le toupet est moche, la queue est abîmée… Mais voilà, au moment fatidique de couper, le stress augmente. Vous n’avez pas envie que votre poney ait une sale tête par votre faute non ? C’est pourtant ce qui arrive assez souvent, au grand dam du pauvre poney qui n’a pas demandé à avoir une coiffure moche

La théorie/Le squelette

Examen du galop 5, sans doute le pire des galops pour la théorie. Pourquoi ? Parce que c’est à ce moment-là qu’on doit apprendre par coeur le squelette du cheval. Alors, c’est où l’os zygomatique ? Et le grand sésamoïde ? Et ça a combien de paires de côtes un canasson ? D’ailleurs, ça c’est le genre de truc à ne pas dire à un enfant cavalier, au risque de le dégoûter à vie…

 

 

 

Alors alors, vous confirmez les cavaliers ? Et si la seule lecture de cet article vous a donné envie de tout lâcher, lisez donc celui sur les bonnes raisons de continuer l’équitation !

Crédit photo à la une : thespruce


 

10 bonnes résolutions à prendre à cheval

10 bonnes résolutions à prendre à cheval

Qui dit nouvelle année équestre dit forcément nouvelles bonnes résolutions à prendre à cheval ! On vous en a listé quelques-unes, histoire de vous inspirer un peu…

Se limiter à quatre cravaches achetées chez Décathlon

cravache cheval

Crédit : amazon

On l’a tous fait, tous vécu. Oublier sa cravache dans la sellerie, sur une table, à côté des douches ou dans le box est devenu une habitude, et les cravaches un achat régulier. Alors cette année : on évite de toutes les oublier, et on pense à l’argent et au temps perdus chez Décathlon. Dites-vous que quatre cravaches par an ça fait une tous les trois mois. Plutôt raisonnable non ? D’ailleurs si vous voulez commencer l’année du bon pied, rendez-vous ici pour acheter votre toute première cravache de 2018 !

 

 

Arrêter de remettre ses étriers discrètement pendant une session de mise en selle

 

Lendemain de soirée cavalière ou pas, tout bon cavalier a déjà remis ses étriers discrètement quand son corps souffrait ! Car bien évidemment, notre monture est la moins confortable de l’écurie. Bon ok, on vous l’accorde, c’est pas la plus confortable des résolutions à prendre à cheval. Mais pensons à toute la graisse ingurgitée pendant les fêtes de Noël qu’on va perdre après une heure de torture !

 

 

 

 

Résister à l’envie suprême de manger la pomme prévue pour sa monture

Oooooh ça va ! Y en a une trentaine dans le sac, personne ne le remarquera ! Voilà ce qu’on se dit quand on tombe sur son sac de pommes et qu’on n’a sauté le repas de midi. Sauf qu’en fait non. Pégase lui, il va le remarquer direct à l’odeur qu’on lui a chouravé une pomme. Alors on arrête cette petite manie de cavalier et on envisage de bouffer le midi non mais !

 

 

Arrêter de vouloir sauter avant (voire après) son cheval 

georgette équitation

Crédit : horse channel

 

Les georgettes et les taxis ne sont pas nos meilleurs amis. Alors si on peut s’en passer, autant faire un effort et garder sa dignité non ? Et puis après tout, décider de mieux monter ça fait partie des excellentes résolutions à prendre à cheval !

 

 

 

Stopper net la reconversion coiffeur pour cheval

 

On s’est tous déjà dit que cette fois-ci, après de (trop) nombreuses tentatives, ça sera la bonne, que la crinière sera parfaitement droite.. Et, au final, on se retrouve avec une coupe de merde. Hé ouais, n’est pas Edward aux mains d’argent qui veut !

 

 

 

 

 

Se mettre au yoga pour apprendre à tomber avec classe

chute de cheval yoga

Crédit : horse journals

 

On se rappelle tous des chutes ressemblant à des figures de gym ratées.. Donc résolution de cette année : tomber avec autant de classe que Jackie Chan !

 

 

 

 

Arrêter de lorgner sur les sites de matériel équestre

craquage cavalier sellerie

Crédit : padd

“Bon ok dans cinq minutes, je vais travailler.. Oh le beau couvre-reins !” Hé oui, encore une bonne résolution à prendre à cheval cette année. Alors on laisse la carte bleue dans le sac à main et on va plutôt faire une bonne session travail à pied. Les soldes devront attendre le début du mois prochain…

 

 

 

Arrêter de graisser ses cuirs juste avant qu’il pleuve

cuirs trop graissés

Crédit : Zélia Bouchier

 

On connaît tous et toutes l’effet essuie-glaces ! Pour ceux qui ne connaissent pas, ça donne ce genre de truc… Ceci dit, graisser ses cuirs c’est une très bonne activité à faire un jour de pluie ! A bon entendeur…

 

 

 

Arrêter de vouloir imiter l’autruche en regardant son pied à la réception

chute de cheval réception

Source : wikipédia

 

On rappelle que l’autruche est un animal qui a l’habitude de planter sa tête dans le sol. Il vous faut un dessin ou vous avez compris le vilain défaut ?

 

 

 

 

 

Continuer à vivre sa passion à fond

bonnes résolutions à prendre à cheval

Source : pixabay

 

Parce que, malgré tout, on les aime nos chevaux et nos petits problèmes équestres. Donc, continuez à vivre à fond votre passion, à vous éclater, à tomber, à apprendre, à prendre des taxis, à souffrir en mise en selle !

 

 

 

Alors, vous en êtes où de la check-list des bonnes résolutions à prendre à cheval ? Si vous n’avez pas commencé, on vous conseille de vous y mettre parce que ça va pas se faire tout seul ! Et puisqu’on parle de bonnes résolutions, profitez-en pour jeter un oeil à cette liste des noms de poulains interdits pour l’année à venir.

Source photo à la une : Pixabay


Top 5 des bonnes raisons d’avoir un cheval gris

Top 5 des bonnes raisons d’avoir un cheval gris

En terme de robes de chevaux, il y en a pour tous les goûts, et chacune a ses avantages et ses inconvénients. Nous ici, on adore les gris. Alors pour vous donner envie, on vous a trouvé cinq bonnes raisons d’avoir un cheval gris… 

5. Avoir un cheval gris, c’est la classe

prince charmant cheval gris

Source : disney.wikia

Avouez-le les filles : on a toutes (ou presque) déjà rêvé du prince charmant sur son cheval blanc ! Bon, depuis on a grandi, et on a capté que nos mères nous ont dit que des conneries… Mais à défaut du prince, on a au moins le cheval charmant ! Sinon, on peut aussi pécho du cavalier, c’est pas toujours charmant mais c’est souvent un bon plan pour monter gratos…

 

 

4. Tout lui va niveau couleurs

cheval gris couleurs

Crédit : équi-vogue

Mis à part le blanc pour les chevaux qui tirent plus sur le blanc que sur le gris, on peut tout mettre à un cheval gris. Vert, bleu, orange à pois argentés même si on veut. Mais un peu de retenue tout de même, c’est pas mardi gras tous les jours ! Même si votre gris peut se permettre de porter un des sublimes tapis de chez Equi-vogue, allez-y mollo (Hubert) sur les fanfreluches en concours.

 

 

3. On peut tester plein de produits de nettoyage que personne ne connaît

Source : padd

Bon, vous l’aurez sans doute compris, avoir un cheval gris c’est un peu la plaie pour la propreté, surtout quand il pleut. Faut dire que c’est quand-même un peu salissant ces bêtes-là. Il suffit d’une toute petite flaque de boue pour les transformer en boulette géante nauséabonde de boue séchée. C’est donc un certain budget qu’il vous faut pour entretenir le poil de Pégase. Mais comme nous on voit toujours le verre à moitié plein, on se dit qu’avoir un cheval gris c’est l’occasion d’acheter tout un éventail de produits de nettoyage. Si vous avez un gris, c’est peut-être l’occasion pour vous d’envisager une reconversion comme testeur officiel de produits chez Gallop ! Nous on dit ça…

 

 

2. On a une bonne excuse pour arriver en retard en cours

avoir un cheval gris sale

Crédit : horse&hound

Voilà le topo : dans votre club, on ne rigole pas avec la propreté. Alors c’est pour tous les cavaliers pareils : les chevaux doivent être IM-PE-CCA-BLES en arrivant en cours. Ce qui veut dire : pas de paille dans la queue, crins soigneusement brossés, et bien sûr pas une tâche de boue sur la délicate fourrure de Pégase. Oui, mais vous vous avez un gris. Et un gris, ça se salit : suffit de voir comment on les récupère du pré après une nuit de pluies diluviennes. Du coup, on frotte on frotte, on met toutes nos tripes dans le combat contre la gadoue. Mais elle est plus forte que tout, alors on finit par abdiquer, après un bouchon plumé et des muscles tétanisés… Et du coup, on arrive à la bourre en reprise : “c’est pas ma faute, c’est toi qui voulais un cheval immaculé ! Moi j’ai fait ce que j’ai pu…” Allez, remballez vos excuses bidons et au boulot !

 

1. Ils ressemblent (presque) à des licornes

avoir un cheval gris licorne

Crédit : brooklynowl

Nous voici à l’apothéose de ce top des bonnes raisons d’avoir un cheval gris ! Portrait robot d’une licorne : c’est grand, blanc, majestueux, le poil brillant et le crin soyeux. Et surtout, ça a une corne magique sur la tête, et ses larmes guérissent tous les maux ! Oui bon, on va pas vous mentir : on n’a encore jamais trouvé de telle créature dans la nature. Mais comme on a envie de se la péter un peu, on a pris notre gros poney gris et on l’a affublé d’une fausse corne. Un peu de paillettes, et voilà le travail ! Comment ça c’est pas réaliste ? Bah allez-y, montrez-nous une vraie licorne ! Ah, on fait moins les malins hein ?

 

 

Alors, vous voyez qu’il y a plein de bonnes raisons d’avoir un cheval gris ! D’ailleurs, même Pénélope a cédé à l’appel du gris ! Si ça c’est pas une bonne raison…

 

Source photo à la une : pexels


Portrait robot du cavalier pendant les soldes

Portrait robot du cavalier pendant les soldes

Comme beaucoup de gens, le cavalier pendant les soldes adopte un comportement bien spécifique, parfois étrange et volontiers survolté. Pour aider les non cavaliers qui nous suivent à reconnaître les cavaliers qui font les soldes, mais aussi pour permettre aux dits cavaliers de mieux se camoufler parmi la foule, on a dressé le portrait robot du cavalier pendant les soldes. Et voilà ce que ça donne… 

 

  • Il achète toujours un nouveau tapis

cavalier pendant les soldes tapisQu’on se le dise : tout bon cavalier qui se respecte possède déjà plusieurs piles d’environ 253 tapis de selle, tous triés par taille, couleur et discipline bien évidemment. Dingues les cavaliers vous dites ? Mais bref, passons sur cette manie un peu chelou et revenons à nos moutons. Le cavalier pendant les soldes arrive dans la sellerie en sachant très bien qu’il n’a PAS BESOIN d’un nouveau tapis. Mais une force mystique, invisible et puissante pousse irrémédiablement le cavalier vers le rayon des tapis… Et plus il flâne dans la sellerie, plus il se dit que ce ravissant tapis de selle rose vif à strass irait à merveille à Bonobo, son hongre appaloosa à qui rien ne va… Si vous vous demandiez encore comment les cavaliers en arrivent à cette collection de chabraques jusqu’au plafond, vous avez la réponse !

 

  • Il ne repart jamais les mains vides

sellerie soldesLe cavalier pendant les soldes arrive déterminé dans la sellerie : il est déterminé à ne pas repartir les mains vides ! Quoi qu’il arrive, il achètera toujours un petit quelque chose pour son poney : nouveau pot de graisse, nouveau bouchon, friandises ou pulpe de betterave pour faire son mash maison… Nous les cavaliers, il nous manque toujours quelque chose ! Alors c’est l’occasion de remettre la sellerie au niveau… Des tapis (voir point précédent pour ceux qui n’ont pas compris l’allusion).

 

  • Il fait péter les coutures du porte-monnaie

cavalier riche soldesLes soldes sont bien sûr l’occasion pour le cavalier de gâter son Pégase. Et ça donne souvent de (très) gros craquages : couverture à paillettes, protecs hors de prix, voire même nouvelle selle, sans oublier les incontournables qui font partie des achats réguliers mais qu’on rachète quand-même au cas où… Résultat : une addition salée, un poney qui croule sous les cadeaux dont il se fout royalement, et un cavalier encore plus pauvre qu’avant !

 

 

  • Il pense (un peu) à lui

 achat cavalier pendant les soldesComme on vient de le voir, le cavalier pendant les soldes est surtout animé par l’envie de faire des bonnes affaires pour son cheval. Mais il arrive parfois qu’il jette un oeil furtif au rayon cavaliers : oh, le beau pantalon camouflage à -50% ! Et si vous êtes vraiment intéressé par le pantalon en question, on vous l’a trouvé ici, mais pas soldé désolé !

 

  • Il repart toujours avec un article non soldé

coup de coeur cavalier soldesParce que cette foutue loi de Murphy poursuit aussi les cavaliers, et surtout pendant les soldes, arriva ce qui devait arriver. Au détour du rayon bottes, entre les selles et les cravaches, le regard du cavalier est capté par cette splendide bombe à grosse visière. Tendance incontestée de 2017 et toujours à l’honneur en 2018, la bombe avec pare-soleil de l’espace intégré n’a pas fini de faire des victimes ! Manque de bol, elle est pas soldée. Mais le coup de coeur est impossible à oublier. Alors le cavalier fait demi-tour et repart illico chercher cette splendeur, dont il n’a même pas besoin. Mais un coup de coeur ça se discute pas !

 

 

Alors, vous vous êtes reconnus dans ce portrait les cavaliers ? Mais bon, on a quand-même une bonne excuse : on est gaga de notre cheval !  


10 bonnes raisons de faire du CSO, je vole Jack !

10 bonnes raisons de faire du CSO, je vole Jack !

Faire de l’équitation c’est une chose. Faire du CSO c’en est une autre : c’est même une discipline à part entière, et c’est d’ailleurs celle qui séduit le plus de licenciés ! Et si vous faites partie du peu de cavaliers qui ne le pratiquent pas, on vous donne dix bonnes raisons de vous y mettre… 

 

  • On repousse ses limites

faire du csoLes concours font office de test dans la vie d’un cavalier : ils permettent d’évaluer son niveau, et de repérer les points à améliorer pour faire encore mieux la prochaine fois. Et même si concours rime parfois avec frustration, c’est quand-même la meilleure école !

 

 

 

  • On fait comme Pénélope

pénélope leprevostQuel cavalier n’a pas envie de faire comme les grands ? Et oui en pratiquant le CSO on pratique la discipline de Pénélope ! Mais aussi de nombreux autres professionnels comme Bosty, Delaveau, Beerbaum… Que du beau monde quoi !

 

 

  • On a l’impression de voler

voler en csoVoler avec son poney au dessus des obstacles et cette sensation de légèreté incomparable… Voilà une raison en béton de faire du CSO ! Et si en plus votre poney met la marge sur la rivière parce qu’il en a peur, là c’est décollage de l’espace en mode Thomas Pesquet garanti !

 

 

  • On s’offre un moment d’adrénaline intense

adrénaline csoQuoi de plus intense que ce moment où on attend son passage devant la piste, en commérant avec ses potes qui eux sont déjà passés… Ou le moment où on attend son chrono parce qu’on sait qu’on est sans faute et qu’on veut savoir si on va être classé… Et que dire du top du top : quand on est sur son parcours bien sûr !

 

  • On passe en mode ” super vitesse”

barrage csoQue ce soit pour les vitesses ou les grands prix avec barrage, CSO est souvent synonyme de chrono. C’est l’occasion de mettre le turbo avec Pégase, et de dépasser le mur du son ! Pas comme en hunter quoi…

 

 

  • On a plein de jolies récompenses à la maison

faire du cso récompensesHé oui, autre bonne raison de faire du CSO : les cadeaux ! Bon ok, selon son classement on repart avec des cadeaux plus ou moins cools : ça peut aller du super couvre-reins de marque pour une première place au simple cure-pieds de la huitième place. Sans oublier les incontournables coupes, plaques et flots ! L’astuce ultime pour reconnaître un cavalier de la gagne : son intérieur est submergé de récompenses !

 

  • On a plein de photos souvenir

souvenirs de CSOD’un côté, on a les photos que les copains ont prises pendant ton tour. Mais ça reste généralement du niveau amateur, donc souvent flou ou de trop loin. Et de l’autre côté, on a le photographe officiel qui lui, est au coeur de l’action sur la piste : à nous les magnifiques photos de Pégase en plein saut, et de notre splendide grimace tellement on avait la trouille

 

 

  • On a des buvettes juste au top

buvette concours Parce qu’en concours il y a TOUJOURS une buvette. Certaines, comme Barbaste, sont d’ailleurs hyper connues dans le microcosme équestre. Mais qu’elle soit réputée bonne ou au contraire dégueu, c’est toujours à la buvette qu’on passe les meilleurs moments entre cavaliers de concours ! Après le tour bien sûr…

Crédit photo : Villeneuve Equitation

 

  • On a un moment de complicité avec sa team

faire du cso en équipeDans la même veine que le point précédent, les concours c’est l’occasion de fédérer les troupes et de rassembler l’équipe autour d’une cause commune : la victoire ! Et ça donne de jolis moments entre copains cavaliers…

 

 

  • On est fier de nous… Et notre coach aussi

fier de faire du csoParce que tous les coachs ne sont pas d’impitoyables sadiques. Hé oui, il arrive aussi que le coach soit fier de notre sans faute sur notre première club 1. Et si le débriefing peut parfois être douloureux, les compliments sont à savourer sans modération !

 

 

 

On espère que ce petit top vous aura donné envie de faire du CSO. Sinon, vous pouvez aussi vous rabattre sur le cross, le CSO de l’extrême !  


Free WordPress Themes, Free Android Games