Sélectionner une page
10 raisons de monter à cheval pendant les vacances

10 raisons de monter à cheval pendant les vacances

Les vacances, c’est bien. Mais quand on peut les passer avec nos petits poneys, c’est mieux ! Vous n’avez pas d’idée pour casser la monotonie des vacances, vous en avez marre de vous lever à pas d’heure ? D’être aussi productif qu’un seau sans fond? Le club galope à votre rescousse! Petit zoom sur les raisons de monter à cheval pendant les vacances.

 

  • Le retour à poney

Pour ceux qui sont passés à cheval, monter à cheval pendant les vacanpetit poney grande personneces est une opportunité en or pour remonter sur les petits poneys de notre enfance. En monte libre ou en poney game, ils sont toujours autant à croquer nos poneys.

 

 

  •  Le horse ball

horse ballPour s’éclater comme des petits fous, il n’y a pas mieux ! Galoper comme des tarés jusqu’au but, arracher le ballon des mains des autres jusqu’à les faire tomber de leur poney (au moins ils tombent pas de haut). Là, pas de quartier! On fonce avec Eclair et on le met ce ballon ! (enfin, on essaye!)

Photo : http://www.ror.org.uk/

 

  •  Les passages de galop

diplôme galopBon, là on s’amuse un peu moins je l’avoue. On se plonge dans les révisions quelques jours à l’avance et on se rend compte à quel point on est inculte, résultat on révise que les choses qu’on sait, et on voit ce qu’on sait pas trop en se disant que ça va passer. Finalement, on l’a notre galop, et on a passé une super semaine à travailler avec notre cheval préféré ! (bon, avec un cheval, pas forcément notre préféré)

 

  • Les stages loisirs

poney gameLà, c’est le retour à poney pour quelques jours, ou quelques demi-journées selon les clubs. Des slaloms, des poneys maudits, des courses, des barrel racing… Des activités aussi diverses qu’amusantes, en passant par les plus farferlues (parce que même pendant les vacances, les moniteurs restent sadiques. C’est rigolade, dépassement de soi et chutes assurés ! Si ça ça donne pas envie de monter à cheval pendant les vacances !

Photo : http://espritbleu.franceolympique.com/espritbleu/actus/3608-pony-games.html

 

  •  Les stages approfondissement

Encore une fodressageis, on n’est pas là pour s’amuser dans ces cas là, mais pour se perfectionner. Perfectionnement en dressage, préparation CSO, travail sur l’abord des obstacles et le bon déroulement du parcours, vous avez tous les ingrédients pour être le meilleur, en cours comme en concours!

Photo : www.le-site-cheval.com/activites/dressage.php

 

 

  •  Les initiations éthologie/travail à pied

couché éthologieParce que l’éthologie est à la mode, certains clubs se mettent au goût du jour et proposent cette nouvelle activité. Le choix du cheval est souvent libre, et donc rien de mieux que d’apprendre les techniques d’éthologie tout en renforçant les liens entre vous et votre petit préféré.

Photo : http://www.equitation-ethologique.fr/ethologie.htm

 

  • Les CSO

Comment rater son CSOQui dit vacances dit également l’opportunité de faire des concours. Que ce soit inter-membres ou dans un autre club hippique, c’est l’occasion de repousser nos limites, de se tester, et de passer un agréable moment avec notre cheval/poney. Et pour mesurer notre progression, et pouvoir progresser encore, rien de tel ! En plus, on n’oublie jamais la joie de gagner, et on adore encore plus notre poney/cheval! Si vous voulez réussir, ne suivez pas les 5 astuces de pros pour rater son CSO, et ça va passer.

 

  •  Les balades

galère baladeAh… Sentir le vent sur notre visage, discuter avec les amis, voir du pays, admirer le paysage, avoir un sentiment de liberté, monter hors du club, passer un moment privilégié avec notre monture, écouter les oiseaux, se détendre… Tant de raisons de partir en balade une belle après midi d’été. Cependant, n’oubliez pas les règles de sécurité et la crème solaire, surtout si vous avez la chance d’aller à la plage. Et surtout, s’entrainer à trouver des astuces pour bien gérer la peur du cheval et garder en tête ces choses à faire pour passer une super balade à cheval. Encore une bonne raison pour monter à cheval pendant les vacances non?

 

  •  La monte libre, ou Demie Pension 

Alors là, c’est le paroxysme dcheval fille couchéeu truc cool à faire pendant les vacances. Si vous n’êtes pas encore convaincus que monter à cheval pendant les vacance est quelque chose de fantastique, vous ne pourrez que changer d’avis après ça. Se mettre pendant 5 matinées dans la peau d’un propriétaire, mais sans tous les problèmes et la responsabilité que ça implique. On n’a que le côté positif d’être propriétaire d’un cheval, et on en profite bien ! Détente individuelle réellement individuelle, construction de notre séance, choix des exercices, choix des tracés et de la hauteur des barres en saut, à cru, sans étrier, les mains dans le dos…. Des possibilités proportionnelles à l’imagination humaine, et ce totalement en autonomie. De plus, pas besoin d’attendre que toute la reprise passe, soit on la joue solo, soit on est avec des amis, ou des inconnus qui deviennent des amis. Et c’est en petit comité ! Joie, bonne humeur, entraide, le meilleur cocktail pour passer le meilleur moment. Il faut malgré tout veiller au bien être du cheval, ne pas trop le faire travailler, ne pas aller dans la carrière sous 30°C, ne pas le doucher a 5°C etc… Mais qui n’a pas envie que son amour de poney soit le plus dorloté possible?

 

  •  La joie d’être au club

trio grand galopEt oui, la joie d’être au club, tout simplement! Une journée au club avec des amis; avec activité le matin et dilettante l’après midi, le tout coupé par un pique nique dans la pâture avec les poneys. C’est tout simple, et tellement agréable.

 

 

 

Que ce soit avec des amis ou en solo, on a toujours quelque chose à faire pendant les vacances au club. Et l’amusement est garanti ! Alors ? Vous avez toujours envie de continuer votre relation fusionnelle avec votre lit ou vous vous chauffez à venir monter à cheval pendant les vacances?


 

8 galères quand on met un filet à son cheval

8 galères quand on met un filet à son cheval

La première chose qu’on a fait dans notre vie de cavalier, c’est bien de galérer à mettre le filet. On est tous déjà passé par là, demander au premier venu au club de nous aider à le mettre. Mais des fois, bien des années plus tard, on retourne en enfance (ou du moins on retourne à nos premières années de monte), et on est toujours un peu bloqués…

 

  • Celui qui met son mors tout seul

hennissement

Pour commencer molo quand même. On lui présente juste, et hop il le gobe. Ce cheval, on voudrait l’avoir tout le temps, rien que pour avoir le plaisir de voir que tout se passe sans problème

 

 

 

  • cheval qui tourne la tete Celui qui tourne la tête

Bah… Il essaye au moins, c’est mignon non ? Mais bon, niveau efficacité, c’est pas encore ça.. Il doit penser que si sa tête est du côté opposé de nous, on ne peut plus l’attraper ?

 

  • Celui qui fait une barrière de dents

Et on a beau lui mettre presque toute notre main dans la bouche, il ouvre pas…

 

 

  • Celui qui recrache

 

Et avec lequel on doit mettre sa têtière à la vitesse grand V. Et si on n’est pas assez rapide, plus qu’à recommencer…

 

 

  • Celui qui lève la tête

cheval qui lève la tete

 

Et qui du coup est totalement inaccessible, surtout si on est petit(e)….

 

 

  • Celui qui essaye de mordre

Un coup sur les oreilles, un NON !, et c’est reparti. Il fait son dur mais c’est une bonne patte (enfin, un bon sabot)

 

 

 

Leçon de vie : on en apprend tous les jours ! Même ce que l’on croit être acquis depuis longtemps. Ces chevaux nous donnent vraiment du fil à retordre!


 

Free WordPress Themes, Free Android Games